École de Simulation de Combat Aérien - DCS World
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Aller en bas
RedFang
RedFang
Pilote de la 8e Escadre
Pilote de la 8e Escadre
Messages : 161

Mirage 2000 : Le tranchant de la “pelle à tarte électrique”* Empty Mirage 2000 : Le tranchant de la “pelle à tarte électrique”*

Lun 9 Nov - 21:29
Tiré de : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mirage 2000 : Le tranchant de la “pelle à tarte électrique”*


Voici quelques semaines notre confrère Hush Kit publiait l’article d’un pilote britannique ayant volé en échange sur Mirage 2000. Nous avons obtenu l’aimable autorisation de traduire l’article pour les lecteurs francophones.

Après avoir piloté des “Lightning” et des “Tornados”, l’officier de la RAF Ian Black s’est porté volontaire pour piloter le plus sophistiqué des avions de chasse français, le Mirage 2000. Ian Black explique comment il a vécu les confrontations face aux meilleurs chasseurs des années 80.

Comment vous êtes vous retrouvé aux commandes du Mirage 2000?

Cela faisait 12 ans que je remplissais des missions de défense aérienne, d’abord en siège arrière puis comme pilote. J’avais atteint un point de ma carrière ou je souhaitais élargir mon horizon. J’aurais pu choisir le chemin d’officier de commandement, me porter candidat aux Red Arrows (patrouille de la RAF, NdT), l’ETPS (école de pilote d’essais, NdT) ou postuler pour un poste de pilote en échange. J’ai choisi l’option de l’échange qui me permettait de voler sur un avion que la RAF ne possédait pas ainsi que l’opportunité d’apprendre une nouvelle langue. A ce moment là, la RAF avait des postes sur F-15C/F-16/F-18, F-4F et Mirage 2000. J’ai demandé l’échange en France parce que le poste était en Provence et que le Mirage est un avion unique de par sa conception.




Quelle variante?

J’ai volé sur Mirage 2000C RDI (Radar Doppler à Impulsions, NdT). A l’époque l’Armée de l’Air disposait du Mirage 2000C RDM (Radar Doppler Multifonctions). Il opéraient aussi sur 2000D et N. Un pilote de Tornado a bien volé sur 2000D, mais la mission nucléaire des N empêchait les pilotes étrangers de voler dessus.

Vu du cockpit, quelles étaient vos impressions?

Au début, légèrement déçu – je venais du Tornado F3 qui était peint en gris (ils l’ont noirci ultérieurement pour faciliter le travail sous lunettes de vision nocturne) et très spacieux et bien agencé. Le cockpit Mirage 2000 ressemble plus à celui d’ un chasseur des années 70 avec beaucoup d’indicateurs analogiques. La vision arrière n’était pas aussi bonne que sur un F-16, et l’habitacle très étroit. Du bon côté, l’instrumentation n’était pas trop complexe.

Est-il facile à piloter?

Oui et non. Il est facile à piloter une fois habitué, mais la voilure à ailes delta entraîne une approche unique du pilotage – elle ne se comporte pas comme une voilure classique, génère d’énormes quantités de portance, mais aussi de traînée- Génial pour un virage brutal, mais vous y perdez beaucoup d’énergie. L’atterrissage est assez facile. La visibilité est très bonne et le ravitaillement en l’air très aisé. L’avion a des contrôles très équilibrés et vous renvoie d’excellentes sensations aux fesses. Je dirais presque que c’est le parfait mélange entre l’ancien et le moderne – excellentes sensations pour le pilote ayant utilisé les premiers système de commandes de vol électrique, mais pas au point de ressembler à un jeu vidéo.

A propos du Mirage 2000, rien de bizarre?

Comme je l’ai déjà dit, l’aile delta va vous piéger, elle vous donnera une performance supérieure à 9 G, mais avec l’inconvénient de la traînée induite. Voler en circuit n’est pas évident, et les virages en finale demandent de tirer beaucoup sur le “manche”, ce qui chargera l’aile mais en contrepartie augmentera la traînée. Une fois à l’horizontale, il est impératif de couper la puissance ou vous accélérerez  très rapidement.

Par rapport au Lightning, comment situeriez  vous le Mirage en termes d’accélération et de montée?

Le Lightning avait deux moteurs Rolls Royce Avon très puissants. Le mirage 2000 est monomoteur, mais toujours très puissant.

Avez vous participé à des entraînements asymétriques (Dissimilar Air Combat Training, DACT) aux commandes du Mirage 2000? Si oui, face à quels types d’avions et qu’en avez vous retenu?

Question intéressante. J’ai volé face aux F-14, F-16, F-18, Tornado F3, F-8 Crusader et F-104 en combat. Les anciennes générations d’avions n’avaient aucune chance, mais les F-16 block 50 étaient très bons. Une des contreparties à l’unicité du Mirage 2000 était que nous pratiquions beaucoup de combat en 1 contre 1 ou 2 contre 2 face à d’autres Mirage! Nous développions donc des tactiques adaptées pour affronter ces Mirage, ce qui était contre productif puisque ces tactiques n’étaient pas transposables contre d’autres types d’avions. J’ai été vaincu par un F-16 parce que je volais contre lui comme contre un autre Mirage, j’ai appris cette leçon à la dure.

Les exercices DACT étaient très intéressants en Mirage 2000 – si votre opposant n’avait pas l’habitude d’affronter des Delta, nous pouvions lui mettre les larmes aux yeux! Au merge (début de combat, NdT), le premier virage à plus de 9 G pouvait en faire pleurer certains. Bien que monomoteur, le Mirage peut atteindre des altitudes que ne pouvaient atteindre les F-16. Il possède aussi – à mon avis des commandes de vol électriques bien plus sophistiquées- En pratique quasiment sans faute. J’ai réussi à orienter un Mirage verticalement quelques secondes de trop alors que j’étais pourchassé – Quand j’ai regardé mon HUD j’étais purement vertical à une vitesse de 60 nœuds et en décélération! Arrivé à une vitesse nulle, l’avion a commencé à glisser en arrière et la post combustion s’est éteinte. Mon rythme cardiaque s’est brutalement élevé. Comme l’avion était au delà de son domaine de vol, le nez a simplement basculé vers le bas – après quelques virages la vitesse relative du vent s’est à nouveau élevée. A 200 nœuds, j’ai simplement remis l’avion à l’horizontale. Mon adversaire m’a tiré, bien sûr, mais à dit que ça avait été très spectaculaire. Ce type de possibilité donne une grande confiance dans l’avion.

Quel a été l’avion le plus redoutable que vous ayez affronté?

Probablement le F-15C, comme l’AMRAAM (Missile air-air de moyenne portée, NdT) venait juste d’entrer en service, ce qui nous surclassait largement. Les F-15 avaient une vue exceptionnelle de la situation tactique et leur façon d’opérer était impressionnante.



Comment qualifieriez vous le Mirage 2000 pour les caractéristiques suivantes :

Taux de virage instantané

Bluffant – à toutes les altitudes – avec sa grande aile, même à 50.000 pieds, en utilisant les becs de bord d’attaque il était toujours bien manœuvrant.

Taux de virage soutenu (aux différentes altitudes)

Le taux de virage soutenu était bon, particulièrement à basse altitude où il y avait suffisamment d’énergie pour maintenir la vitesse.

Manœuvres à grande incidence

Le Mirage 2000 est légendaire pour ses passes à faible vitesse et grande incidence. A 120 nœuds il est assez facile à piloter.

Système d’armes

En tant que système d’armes, le Mirage 2000 est un remarquable ensemble, avec un bon radar, de bonnes contre mesures électroniques et un bon récepteur d’alerte radar. Avec le ravitaillement en vol, c’est un chasseur formidable.





Quels sont les trois mots que vous utiliseriez pour décrire le Mirage 2000?

“Vive la France”. Il est sexy, il est français – Dassault fabrique de bons avions et -à part le siège éjectable, – il est à peu près à 100 % bon pour l’avenir. Le mirage 2000 a volé pour la première fois en 1978 et toujours en service en 2016 – malgré sa forme élancée, il est construit comme un tank et peu tirer 9 G toute la journée.

Comment le situeriez vous par rapport au F-16?

Je dirais que le F-16 a l’avantage – Bien que le Mirage 2000 ait évolué du radar RDM- Les versions RDI et RDY n’ont reçu que des évolutions mineures en termes de performances aéronautiques. Les derniers blocks du F-16 n’ont plus grand chose à voir avec les premiers F-16 A. Une partie du problème du Mirage 2000 a été l’arrivée du Rafale, qui a plus ou moins arrêté de futurs développements.

Comment le compareriez vous aux autre avions que vous avez piloté?

Le Mirage 2000 est un avion de quatrième génération, et extrêmement capable à la fois en Air/Air et en Air/Sol. En même temps il est hautement manœuvrant, même fortement chargé. Le Tornado était extrêmement compétent comme intercepteur, mais manquait de l’agilité du chef d’oeuvre de Dassault.

Quel a été votre vol le plus mémorable en Mirage 2000?

Quand vous volez à mach 2.0 et à 9 G, croyez moi ces instants sont mémorables. Quelques exemples : les vols de nuit avec ravitaillement au dessus de la Bosnie ou les missions de protection de cibles à haute valeur sur l’Irak ont été particulièrement notables. Voler dans l’avion d’une autre armée de l’air est un véritable honneur. La confiance que l’on vous accorde vous rend humble.

Ian Black a volé sur Mirage 2000 de 1993 à 1997. Même après son expérience du puissant English Electric Lightning, Le Mirage reste son avion préféré.

Ian Black a écrit deux livres sur un avion méconnu en France, le Lightning britannique. Ces remarquables ouvrages sont disponibles auprès de lui sur Twitter (@Blickylan)


* traduction impossible du titre original en anglais “Cutting it in the electric cakeslice”. Cut it : qui convient, cakeslice : surnom affectueux du mirage 2000 (pelle à tartes ou truelle), electric à cause des commandes de vol électriques.

Killight, latrufe, Montag, Mod et RitonLaFonte aiment ce message

tristanblake
tristanblake
Pilote de la 8e Escadre
Pilote de la 8e Escadre
Messages : 3
Localisation : Chalon-sur-Saone

Mirage 2000 : Le tranchant de la “pelle à tarte électrique”* Empty Re: Mirage 2000 : Le tranchant de la “pelle à tarte électrique”*

Jeu 17 Déc - 16:18
Salut RedFang  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 

Merci beaucoup d'avoir partagé cet article ! il nous permet de voir que le mirage est très apprécié même au delà des frontières ! c'est fou car même ne connaissant le mirage que sur DCS, je comprends tout à fait ce qu'il veut dire au niveau du ressenti, c'est là que l'on se rend compte du réalisme de DCS !

à bientôt en vol je l’espère !  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Tripleinside, Killight, RedFang et Mod aiment ce message

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum